60px

451px

Amadeus

France Communiqué de presse

Les entreprises pourraient améliorer le ROI de leurs dépenses voyages en adoptant pratiques basées sur l’IT.

Amadeus Communications

Lee este artículo en Anglais, Espagnol, Allemand

Une étude de la London School of Economics and Political Science propose aux entreprises une méthode leur permettant d’augmenter le retour sur investissement de leurs déplacements professionnels afin de « gérer au mieux chaque kilomètre » parcouru par leurs employés

Les conclusions de cette étude, commandée par Amadeus à LSE Consulting, se basent sur les données obtenues auprès de dirigeants de multinationales du monde entier.

Les déplacements sont au cœur de l’activité de nombreuses entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur. En effet, malgré les coûts, l’importance de sortir de l’entreprise pour rencontrer ses interlocuteurs en « face à face » n’est plus à démontrer, et les dirigeants en sont bien conscients. Il reste cependant souvent difficile de mesurer la valeur de ces déplacements afin de s’assurer que les organisations et les voyageurs tirent le meilleur profit de leur investissement.

Une étude de la LSE, commandée par Amadeus, explore comment les entreprises peuvent avoir une meilleure compréhension de la gestion de leurs déplacements et frais, afin d’optimiser le retour sur investissement.

Publié aujourd’hui, le rapport Managing every milerévèle qu’une gestion proactive s’appuyant sur de bonnes pratiques et une technologie automatisée, permet aux organisations de faire des économies, de renforcer la satisfaction des collaborateurs et garantir une meilleure sécurité pour chaque kilomètre parcouru.

Parmi les principales recommandations du rapport: 

  • Les politiques de gestion des frais et des déplacements doivent être cohérentes avec les priorités stratégiques de l’entreprise : L’étude identifie six priorités stratégiques pour une gestion efficace des frais de déplacements : la croissance, la réduction des coûts, l’efficacité opérationnelle, la productivité des salariés, la limitation des risques et la gestion de l’information et des analyses. Les priorités ont tendance à refléter des rôles fonctionnels, mais les dirigeants sont tous d’accord sur le fait que pour que les entreprises puissent tirer au maximum profit de leurs investissements en déplacements professionnels, tous les objectifs doivent être alignés.
  • La note de frais ne doit pas être le seul driver en matière de gestion des déplacements : Deux tiers des dirigeants sondés ont déclaré que la gestion de la note de frais était source non seulement de frustration pour l’utilisateur mais aussi de préoccupation pour la direction et l’administration. L’absence de bonnes pratiques lors des étapes initiales du processus, en l’occurrence lors de la réservation et de l’approbation, affecte négativement l’expérience du voyageur et complique encore la gestion des notes de frais.
  • La technologie joue un rôle fondamental dans la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion des frais de déplacements : Les dirigeants comprennent totalement le rôle de transformation que joue la technologie dans l’optimisation de la gestion des frais et déplacements. Environ 60 % des dirigeants sondés envisagent de changer leurs systèmes informatiques et de gestion des frais de déplacements au cours des 3 prochaines années afin de permettre une meilleure gestion des frais de déplacements, plutôt que d’adopter des stratégies de contrôle des coûts.

Pour Alexander Grous, Maître de conférences du département de médias et communications à la LSE et auteur du rapport : « Les entreprises doivent mettre en place un cadre global de gestion des frais de déplacements si elles souhaitent maximiser leur retour sur investissement. Le cadre que nous avons développé identifie cinq étapes clés, qui toutes s’appuient sur la technologie : Stratégie de sourcing T&E; achat des prestations ; assistance et sécurité du voyageur ; gestion des frais ; analyse et retours. En appliquant les meilleures pratiques à chacune de ces étapes, les entreprises assureront une gestion optimale des frais de déplacements et un rendement maximum, tout en renforçant l’efficacité et la satisfaction du collaborateur. »

Arlene Coyle, CCO Corporate Solution Sales and Marketing of Business Travel, Amadeus, explique : « Les déplacements professionnels traversent actuellement une période de transformation liée à des facteurs sociaux, technologiques et économiques. L’évolution des besoins des voyageurs et de la nature du lieu de travail requiert une plus grande réactivité et flexibilité en matière de gestion des déplacements.

Il n’existe pas une solution « universelle », toutefois, cette étude met en évidence différentes opportunités pouvant contribuer à une augmentation du ROI lié à la gestion des frais de déplacements, notamment un développement de l’utilisation des technologies. Les entreprises ont intérêt à regarder au-delà du coût réel des déplacements et à se concentrer sur ce que souhaitent leurs salariés, sur le processus de réservation et sur les conséquences sur la productivité et le devoir de protection. Ainsi, elles seront en mesure de mieux définir leurs programmes de déplacements et de créer des déplacements totalement adaptés à leurs voyageurs. »

Pour télécharger une copie du rapport, rendez-vous surwww.amadeus.com/managing-every-mile.    


Mots-clés

Plateforme de voyage, Recherche


Cet article est également disponible dans ces langues: Anglais, Espagnol, Allemand