60px

451px

Amadeus

Communiqué de presse

Amadeus réalise un pilote d’embarquement biométrique avec l’aéroport de Ljubljana, Adria Airways et LOT

Corporate Communications

Français
Français
Ce contenu est uniquement disponible dans cette langue.

En réduisant d’environ 75 % la durée moyenne d’embarquement, ce premier essai couronné de succès prépare le terrain pour une solution biométrique commune simplifiant l’enregistrement, la sécurité et l’embarquement.

Alors que le nombre de passagers continue d’évoluer d’année en année, les infrastructures aéroportuaires sont poussées à la limite de leur capacité avec pour risque, si aucune solution n’est trouvée, de voir s’allonger de plus en plus les files d’attente. L’industrie aéroportuaire reconnaît l’immense potentiel de la technologie biométrique comme une solution à ces problématiques, car elle permet d’accélérer et de fluidifier les différents processus mis en place au sein des aéroports.

Pour ces derniers, cette technologie peut améliorer considérablement le service proposé aux compagnies aériennes partenaires, en réduisant les goulots d’étranglement et en libérant du personnel d’assistance au sol, qui peut alors se concentrer sur d’autres activités en contact avec les clients. Pour les compagnies aériennes, cette solution est synonyme d’une efficacité accrue et d’une meilleure rotation des vols.

Avec le lancement réussi d’un pilote à l’aéroport de Ljubljana, Amadeus fait un pas de plus vers la création d’une plateforme commune et centralisée pour les données biométriques. En collaboration avec Adria Airways, le « home carrier » ou compagnie aérienne basée dans cet aéroport, et LOT Polish Airlines, ce projet a permis de procéder à l’embarquement réussi de 175 passagers participants, et ce en un temps record.

Avec ce pilote, les passagers ont pu s’enregistrer à l’aide d’une application Amadeus disponible sur smartphone. Celle-ci a pris un « selfie » d’eux ainsi qu’une photo de leur passeport et de leur carte d’embarquement, le tout stocké de manière sécurisée sur un serveur distant. Une photo du passager a ensuite été prise à la porte d’embarquement et comparée à celles stockées sur le serveur pour valider l’identité du passager et le statut du vol. Dans les cas où les données correspondaient, un message était envoyé au système de contrôle des départs et le passager était autorisé à embarquer. L’ensemble des données biométriques ont été supprimées dans un délai de 48 heures afin de garantir la conformité au RGPD.

Grâce au pilote, la durée moyenne d’embarquement a diminué d’environ 75 %. Cela signifie que l’embarquement a duré seulement deux secondes par passager, contre cinq à dix secondes habituellement. La nouvelle technologie promet d’améliorer l’expérience du passager en rendant l’embarquement plus rapide, plus simple et plus sûr.

Pour Misel Mencinger, Procedures Specialist, Ground Operations chez Adria Airways : « Ce pilote soutient la stratégie d’Adria Airways pour rendre l’embarquement plus fluide et plus efficace, tout en continuant d’améliorer l’expérience de nos passagers. Les résultats du pilote sont très encourageants, avec un niveau d’acceptation élevé par les passagers et une nette réduction de la durée moyenne d’embarquement. La biométrie offre à notre secteur un nouveau saut technologique qui continuera à améliorer la façon dont les personnes voyagent. »

Bostjan Rakovec, Head of IT chez Fraport Slovenija, commente : « Nous avons récemment entamé un partenariat avec Amadeus, pour nous lancer dans une modernisation à grande échelle de nos systèmes informatiques. Nous sommes axés sur l’innovation et la biométrie est un domaine dans lequel nous pensons que Ljubljana peut se démarquer, en aidant les compagnies aériennes à faire progresser des processus en place depuis des décennies. »

Bruno Spada, Executive Vice President Airport IT chez Amadeus, déclare : « Ce pilote marque une étape importante vers la mise en place d’une solution biométrique hébergée à distance pour notre secteur, avec laquelle les voyageurs n’auraient besoin de s’enregistrer qu’une seule fois. Notre solution est conforme au concept One ID développé par l’IATA, puisqu’elle fonctionne dans tous les aéroports qui prennent part au projet et pour l’ensemble les compagnies aériennes participantes, de sorte que les passagers peuvent arriver à l’aéroport fin prêts pour leur voyage. »

Il poursuit : « Notre approche aborde le problème fondamental que pose aujourd’hui la biométrie dans les aéroports, à savoir la nécessité pour les passagers de s’enregistrer séparément dans chaque aéroport. Avec une solution hébergée de façon centrale et qui fait le lien entre les aéroports, les compagnies aériennes et les passagers, nous proposons une approche reposant sur des normes communes et qui fonctionne pour tout le monde. Point essentiel, cela signifie que la biométrie peut être déployée et peut évoluer rapidement dans des domaines tels que l’enregistrement, la sécurité et l’embarquement. »

Si l’objectif du pilote de l’aéroport de Ljubljana était principalement d’améliorer l’embarquement des passagers à bord de l’avion, la plateforme est toutefois conçue pour fonctionner à toutes les étapes de la vérification d’identité dans l’aéroport, y compris l’enregistrement, le contrôle de sécurité, l’accès aux salons et l’embarquement. Amadeus a également mis à disposition des solutions sur des territoires où les autorités frontalières agissent en tant que dépositaires des données biométriques. Par exemple, Amadeus travaille actuellement à l’aéroport de San José Norman Y. Mineta (États-Unis) pour fournir au service des douanes et de la protection des frontières (Customs and Border Protection ou CBP) des solutions biométriques de vérification des voyageurs (TVS) pour les voyageurs sortant des États-Unis. La solution biométrique d’Amadeus sera disponible en 2019.