60px

451px

Amadeus

Blog

En matière de transformation numérique, les aéroports ont des besoins différents

Margarita de Lucas

Directrice du marketing & des communications, Airport IT, Amadeus

À l'origine, les aéroports ont été créés pour traiter efficacement et en toute sécurité des passagers et des biens. Mais ils font également partie intégrante des modèles commerciaux d'un certain nombre d'entités partenaires. Celles-ci vont des compagnies aériennes aux gestionnaires de bagages et autres prestataires de services tiers.

Malgré leur objectif commun, il n'existe pas deux aéroports identiques et beaucoup d'entre eux ont des besoins et des priorités différents en matière de transformation numérique. Par exemple, là où pour certains l'attrait du numérique peut revenir à fournir de nouvelles solutions ponctuelles pour traiter les problèmes opérationnels à court terme, pour d'autres, l'ambition peut consister à assurer la transition vers un modèle commercial ou opérationnel fondamentalement différent. Il faut également mettre le doigt sur un élément plus subtil, à savoir reconnaître le rôle que le numérique doit jouer pour renforcer les marques des aéroports.

Les aéroports ont des degrés différents de maturité numérique.

La majeure partie des aéroports interviewés dans le cadre du rapport Transformation numérique aéroportuaire : De la performance opérationnelle à l'opportunité stratégique,
 se considéraient comme en passe d'effectuer la transition de la « nouvelle norme » de libre-service et d'efficacité des processus (Aéroport 2.0) vers l'usage du numérique pour optimiser le suivi des flux et le traitement de passagers (Aéroport 3.0).  Cependant, des différences de taille subsistent entre les aéroports qui participent à cette aventure, notamment dans la compréhension relative de la technologie, la capacité à agir sur les constats qui en sont tirés et la cohésion globale et l'intérêt de la stratégie numérique de l'aéroport. Par exemple, certains aéroports peuvent avoir pour habitude d'extraire les renseignements issus du suivi des flux de passagers de manière à les utiliser pour gérer proactivement l'expérience des passagers. Pour d'autres, en revanche, l'accent peut encore être mis sur le développement des capacités de suivi fondamentales (peut-être par un pilote) ou le développement d'une compréhension satisfaisante des technologies concernées. 

Modèle de maturité numérique aéroportuaire d'Arthur D. Little
Modèle de maturité numérique aéroportuaire d'Arthur D. Little

 

Il n'existe pas deux aéroports identiques

La différence de niveaux de maturité dans le paysage numérique aéroportuaire se reflète dans la priorité accordée par les aéroports aux éventuels avantages de la technologie numérique. Nul doute que l'efficacité opérationnelle, la génération de revenus, l'efficacité des coûts et une meilleure expérience des passagers constituent des priorités communes dans lesquelles tous les aéroports souhaitent investir. Cependant, le poids attribué à chaque dimension varie en fonction de la taille, de l'emplacement géographique, de la structure de propriété, des réglementations et de l'esprit commercial de l'aéroport. Les aéroports orientés 4.0 reconnaissent le rôle que le numérique doit jouer pour renforcer les marques des aéroports. Par exemple, la valeur apportée par les solutions numériques pour réduire les coûts d'installation des compagnies aériennes, dans le cadre de l'offre globale d'un aéroport axé sur le rapport qualité/prix, plutôt que la seule optimisation des coûts.

Il y a un risque à ne pas agir pour les aéroports

Il convient de noter qu'outre l'apport de bénéfices positifs, les décisions d'investissement numérique des aéroports sont également motivées par le besoin de réduire proactivement les coûts de la non-adoption. La recherche menée sur la priorité relative attribuée à une gamme de prétendus risques liés à la technologie numérique indique que les risques de « ne pas agir » sont largement reconnus. Surtout lorsque les aéroports se perçoivent en concurrence directe avec d'autres aéroports, ils semblent extrêmement motivés à utiliser le numérique comme levier d'avantage compétitif à long-terme.

Souvent, ces risques ne sont pas l'apanage des aéroports, mais concernent également leurs clients des compagnies aériennes. Dans certains cas, cette situation peut avoir pour conséquence l'instauration de partenariats aéroport-compagnie aérienne, surtout avec des transporteurs nationaux présents dans des plateformes domestiques de premier ordre, pour faire progresser une stratégie de transformation numérique bénéfique aux deux parties.

Vous souhaitez en savoir plus sur la transformation numérique aéroportuaire ? Téléchargez le rapport Transformation numérique aéroportuaire : De la performance opérationnelle à l'opportunité stratégique

Téléchargez le document pour découvrir plus d’informations !

Téléchargez le livre blanc